Toxi-infection alimentaire après consommation de sandwichs shawarma en Jordanie Médecine des voyages

Publié le 30 juil. 2020 à 10h02

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Jordanie, selon un communiqué du 29 juillet 2020 du  ministère de la Santé, un enfant de 5 ans est décédé et 700 autres personnes ont été hospitalisées avec une intoxication alimentaire après avoir mangé du shawarma (préparation à base de poulet, d'agneau ou de boeuf salée et marinée dans un vinaigre de vin), consommée sous forme de sandwich dans du pain pita, dans un restaurant de la ville d'Ain al-Basha (Baqaa), au nord de la capitale Amman

Les symptômes liés à la maladie ne sont pas indiqués ni l'heure de l'ingestion d'aliments jusqu'au développement des symptômes.

Les enquêtes ont révélé que le shawarma à la viande et au poulet avait été préparé sans utiliser de groupe frigorifique dans un environnement insalubre. 

Des tests de laboratoire ont également trouvé des bactéries (espèce non précisée) dans les produits de viande et de volaille au restaurant, selon la déclaration du ministère. 

Source : Promed.