Un cas d'infection à Escherichia coli entérotoxinogène signalé à Hon Kong Médecine des voyages

Publié le 30 juil. 2020 à 14h12

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Hong Kong, le Centre for Health Protection (CHP) du Department of Health a annoncé le 30 juillet 2020 enquêter sur un cas d'infection à Escherichia coli productrice de Shiga toxine (STEC) et a donc rappelé au public de maintenir une bonne hygiène personnelle, alimentaire et environnementale contre les infections intestinales .

Le patient est un homme de 27 ans jusque là en bonne santé, qui a présenté de la diarrhée et des douleurs abdominales depuis le 18 juillet. Il a été admis à l'hôpital Tseung Kwan O le 21 juillet et en est sorti le 24 juillet. Un échantillon de selles a montré la présence d'Escherichia coli STEC après des tests en laboratoire.

Les premières enquêtes du Centre for Health Protection ont révélé que le patient n'avait pas d'antécédents de voyage pendant la période d'incubation. Une enquête épidémiologique est en cours.

Source : Centre for Health Protection, Department of Health, The Government of the Hong Kong special administative region.