Aux Etats-Unis le Massachusetts signale le premier cas humain d'encéphalite équine de l'Est en 2020 Médecine des voyages

Publié le 5 août 2020 à 07h10

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les responsables de la santé de l'État du Massachusetts signalent le premier cas humain d'infection par le virus de l'encéphalite équine de l'Est (EEE).

Le patient agé de moins de 18 ans qui a été exposé au virus de l'encéphalite équine de l'Est  dans le comté de Plymouth. Le niveau de risque dans les deux communautés de Carver et Middleborough dans le comté de Plymouth a été élevé à critique.

Dans le Massachusetts, le virus de l'encéphalite équine de l'Est  a été détecté chez des moustiques dans le comté de Plymouth pour la 1ère fois cette année 2020 selon un communiqué du 15 juillet du Massachusetts Department of Public Health (MDPH) (nouvelle n°15991 du 24 juillet 2020).

Source : Outbreak News Today.