Cas de peste en Mongolie intérieure en Chine Médecine des voyages

Publié le 7 août 2020 à 16h06

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, le Centre de protection de la santé (CHP) du ministère de la Santé a signalé un cas de peste à Baotou, dans la région autonome de Mongolie intérieure.

Selon la commission de la santé de Baotou, le patient a été diagnostiqué comme souffrant de peste pharyngée et est décédé. Les contacts étroits du patient sont restés asymptomatiques jusqu'à présent. La peste pharyngée, également connue sous le nom de "peste entérique" est une maladie inhabituelle et n'est pas directement transmise d'une personne à l'autre.

Il est rappelé aux voyageurs d'éviter de se rendre dans les zones d'endémie peste. Ils devraient également accroître la vigilance sur les rongeurs et prévenir les piqûres de puces. 

Les insectifuges contre les moustiques peuvent également empêcher les piqûres de puces. Les formulations en lotions ou en sprays doivent contenir du DEET, de l'IR3535 ou de l'icaridine (également connue sous le nom de picaridine) comme ingrédients actifs.

Source : Centre for Health Protection, Department of Health, The Government of the Hong Kong special administrative region.