Aux Etats-Unis, la Virginie rapporte un 4ème cas d'encéphalite équine de l'Est chez un cheval Médecine des voyages

Publié le 8 août 2020 à 14h58

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le Virginia Department of Agriculture and Consumer Services (VDACS) signale un 4e cas d'encéphalite équine de l'Est (EEE) en Virginie chez un cheval, testé positif dans le comté de l'île de Wight. Le cas est survenu chez un jeune cheval sevré non vacciné qui a présenté des symptômes cliniques d'ataxie, de somnolence et d'hyperesthésie. L'animal est vivant.

Le VDACS encourage les propriétaires de chevaux à vacciner leurs chevaux contre l'encéphalite équine de l'Est

Le taux de mortalité d'encéphalite équine de l'Est s'élève jusqu'à 90 % chez les chevaux. 

Les vaccinations sont efficaces pendant six à 12 mois.

Source : Outbreak News Today.