Attaque meurtrière au Niger Médecine des voyages

Publié le 10 août 2020 à 09h54

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une attaque violente et meurtrière faisant 8 morts (dont des français salariés de l'ONG Acted) s'est produite le 9 août 2020 au Niger, dans la réserve des girafes, située près de Kouré, commune à 60 km à l’est de Niamey, dans la région de Dosso. Cette zone est déconseillée sauf raison impérative (orange) sur la carte des conseils aux voyageurs, zonage incompatible avec une activité touristique.

Pour rappel, en raison de la situation sécuritaire dans toute la région, la menace terroriste pesant sur le Niger, en particulier hors de la capitale et près des frontières, est très élevée. Des mouvements terroristes présents au Sahel ainsi qu’au Nigéria et dans la zone lacustre (Boko Haram) sont susceptibles de conduire des opérations à divers endroits au Niger.

Les actions perpétrées depuis quelques années aux frontières de ce pays (enlèvements, attentats, attaques) soulignent la persistance et la diversité de la menace malgré la mobilisation des forces de sécurité et de défense des pays de la région pour les combattre.

Les lieux fréquentés par les expatriés sont particulièrement visés.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.