Suspicion d'intoxication alimentaire au clenbutérol au Mexique Médecine des voyages

Publié le 28 août 2020 à 12h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Mexique, les services de santé de l'État de Morelos ont émis un avertissement après que 54 personnes de 6 municipalités (Jantetelco, Jonacatepec, Cuautla, Ayala, Atlatlahucan et Tepalcingo) soient tombées malades après avoir mangé de la viande suspecte d'être contaminée au clenbutérol. Au total, 39 d'entre eux ont été traités en ambulatoire et 15 ont dû être hospitalisés.

Les autorités demandent aux gens de rester vigilants face aux symptômes physiques pouvant résulter de la consommation de viande avec du clenbutérol. Les symptômes du clenbutérol peuvent inclure des maux de tête, une transpiration accrue, de l'insomnie, des nausées, des spasmes musculaires possibles et une tachycardie avec augmentation de la pression artérielle. Ils surviennent généralement peu de temps après la consommation d'aliments contaminés et disparaissent deux à six jours plus tard.

Le clenbutérol a été utilisé comme additif alimentaire dans certains aliments du bétail pour favoriser la masse musculaire et le rendement en viande chez les bovins, l'agneau, la volaille et les porcs. Une telle utilisation est illégale aux États-Unis et en Europe.

Source : Food Safety News.