Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Activité de la grippe pandémique dans le monde

Publié le 7 nov. 2009 à 20h07

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

MesVaccins.net.

L'épidémie de grippe pandémique est toujours en progression en Amérique du Nord. L'activité grippale y est supérieure à celle des six années précédentes ; 42 % des échantillons prélevés au cours d'une infection respiratoire aiguë étaient positifs pour le virus A H1N1 2009. Les virus de la grippe saisonnière ne circulent plus actuellement dans cette région.

En Europe et en Asie centrale et de l'Ouest, l'intensité de la pandémie de grippe continue à augmenter dans de nombreux pays, instaurant avec une inhabituelle précocité la saison grippale. Les échantillons respiratoires prélevés par les médecins des réseaux sentinelles, lorsque ceux-ci existent et fonctionnent, sont positifs dans 27 % des cas (Allemagne) à 81 % des cas (Irlande). La transmission est aussi très active en Europe de l'Est (particulièrement en Ukraine et en Biélorussie).

En Asie de l'Est (Mongolie, Chine, Japon), le nouveau virus H1N1 prédomine aussi largement et augmente son niveau de transmission.

Augmentation également de la grippe pandémique dans les Caraïbes (Cuba, Haïti). Par contre, sa tranmission décline en Amérique centrale et du Sud, ainsi qu'en Asie du Sud et du Sud-Est, à l'exception de certains pays (Népal, Sri Lanka, Cambodge).

En Afrique sub-saharienne, la plupart de virus isolés sont des virus pandémiques, mais quelques virus saisonniers continuent à circuler.

Source : OMS.