Leptospirose dans les lacs de la région Rhône-Alpes

Publié le 9 juil. 2011 à 15h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le 5 juillet 2011, l'Agence régionale de santé (ARS) de la région Rhône-Alpes a rappelé les mesures de prévention contre la leptospirose. Cette maladie est due à des bactéries du genre Leptospira qui pénètrent la peau ou les muqueuses lors de bains en eau douce. Les lacs de la région Rhône-Alpes semblent contaminés en raison de la présence de rongeurs, principal réservoir de la leptospirose. Un cas confirmés et deux cas probables de leptospirose ont été signalés chez des personnes qui avaient nagé auparavant dans le lac de St-Jean-de-la-Porte (Savoie). L'ARS Rhône-Alpes conseille aux personnes qui nagent dans ce lac de consulter leur médecin devant toute forte fièvre ou en présence de symptômes pseudo-grippaux. Les poissons n'hébergeant pas la bactérie, l'ARS précise qu'il n'y a aucun risque de transmission de la leptospirose après la consommation de poissons.

Il existe de nombreux variants (sérotypes) de leptospires. La protection conférée par la vaccination concernant surtout le sérotype icterohaemorrhagiae, le vaccin n'est recommandé que pour certaines catégories de professionnels régulièrement exposés à la maladie (égoutiers de la ville de Paris). Pour prévenir la leptospirose, il faut surtout éviter de se baigner dans une eau potentiellement contaminée. Si ce n'est pas possible, notamment pour des raisons professionnelles, la prise hebdomadaire d'antibiotique (doxycycline) est un moyen de prévention efficace.

Source : Lyon capitale.