En Illinois (États-Unis), premier décès du au virus West Nile en 2020 Médecine des voyages

Publié le 11 oct. 2020 à 13h46

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis, en Illinois, le département de santé publique de l'état (IDPH) avait signalé le 9 septembre 2020 qu'un premier cas d'infection symptomatique par le virus West Nile (WN, ou virus du Nil occidental) (nouvelle n°16397 du 25 septembre 2020) était survenu à la mi-août dans le comté de DuPage.

L'IDPH vient de rapporter le premier décès humain lié au virus WN dans l'Illinois pour 2020.  Un résident de Chicago, qui était tombé malade à la mi-septembre et avait été testé positif pour WN, est décédé.

Actuellement, les données de surveillance du virus WN en Illinois pour 2020 révèlent 29 cas humains (28 cas en 2019) et la détection du virus chez 10 oiseaux et dans 2 340 lots de moustiques. A ce jour aucun cheval n'a été détecté comme infecté. Vingt-quatre comtés sont touchés contre 46 en 2019.

Source : Outbreak News Today.