La menthe fraîche liée à l'épidémie de shigellose au Danemark Médecine des voyages

Publié le 14 oct. 2020 à 13h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités sanitaires du Danemark ont signalé une épidémie de shigellose qui a touché plus de 40 personnes entre août et septembre 2020 (nouvelle n°16431 du 1er octobre 2020). Le Statens Serum Institut (SSI) a enquêté sur l'épidémie avec l'Administration vétérinaire et alimentaire danoise (Fødevarestyrelsen) et le DTU Food Institute

Les enquêtes ont montré que la majorité des patients avaient mangé de la menthe fraîche achetée chez des marchands de fruits et légumes locaux ou dans des "bazars" de la région de Copenhague au mois août.

Parmi les 36 patients interrogés, 24 avaient mangé de la menthe fraîche avant l'apparition de la maladie. Sur les 24 cas, 22 l'avaient achetée chez un marchand de fruits et légumes ou dans un "bazar". Elle n'était pas vendue dans des chaînes de magasins. Au total, 12 points de vente ont été identifiés. L'enquête a été difficile car les vendeurs avaient eu plusieurs fournisseurs pendant la période de l'épidémie et avaient acheté différents types de menthe emballés de différentes manières. L'absence de factures pour l'achat de la menthe a également entravé l'enquête. La durée de l'épidémie a indiqué qu'il n'y avait probablement qu'un ou quelques lots contaminés.

En raison de la courte durée de conservation de cet aromate, les autorités pensent qu'il n'y a plus de produit contaminé sur le marché et qu'il n'y a plus de risque que d'autres personnes soient infectées

L'administration vétérinaire et alimentaire danoise a saisi de la menthe sans information de traçabilité et a prélevé quelques échantillons pour réalisation de tests dont les résultats sont en attente.

Source : Food Safety News.