Précautions à prendre en Andalousie (Espagne) pour éviter d'être infecté par le virus West Nile Médecine des voyages

Publié le 19 oct. 2020 à 17h59

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Espagne, l'évolution de l'épidémie d'infections à virus du Nil occidental (VNO ou West Nile Virus) (nouvelle n°16 521) a incité les Centres de contrôle des maladies et de prévention (CDC) des États-Unis à émettre un avis rappelant aux voyageurs l'importance des mesures de protection personnelle anti-vectorielle en cas de séjour dans les régions concernées : provinces de Séville, Cadix et Huelva (région d'Andalousie), et province de Badajoz (région d'Estrémadure). 

Le moyen le plus efficace de prévenir l'infection par le VNO est de prévenir les piqûres de moustiques. Les moustiques qui propagent le VNO piquent le plus souvent au lever et au coucher du soleil. Tous les voyageurs devraient prendre des mesures pour prévenir les piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge, en portant des chemises à manches longues et des pantalons longs lorsqu'ils sont à l'extérieur, et en dormant dans une chambre climatisée avec les fenêtres fermées, dans une chambre avec des moustiquaires ou sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.

Source : Outbreak News Today.