Risque cyclonique au Nicaragua, au Honduras et au Salvador Médecine des voyages

Publié le 3 nov. 2020 à 22h36

Biographie

Médecin biologiste.

Le puissant ouragan Eta (nouvelle 16594 sur le site mesvaccins.net) s'est renforcé lundi 2 novembre sur les eaux chaudes de la mer des Caraïbes, passant en catégorie 4. Il s'approche lentement des côtes du Nicaragua, mettant en alerte le nord de l'Amérique centrale. Des vents maximums compris entre 210 et 249 km/h, sont annoncés par le National Hurricane Center (NHC). Le NHC prédit des «vents catastrophiques, des inondations soudaines et des glissements de terrain» dans ces trois pays du nord de l'Amérique centrale.

Le Nicaragua, dont la côte nord-est (région autonome Nord Caraïbe) devrait être touché par Eta dans la journée du 3 novembre, est en état d'alerte rouge (maximum). Il en est de même du Salvador et du Honduras dont les départements de la côte caraïbe ont été mis également en alerte rouge. Ces états s'attendent à des pluies diluviennes. L'ouragan devrait perdre probablement de la puissance en rencontrant des zones montagneuses, selon les prévisions de la météo. 

De fortes rafales de vent signalaient déjà lundi matin l'approche de l'ouragan sur la côte nord du Nicaragua.

Compte tenu des risques d'éboulements, d'inondations, de chutes d'arbres et autres poteaux électriques, il est recommandé de limiter ses déplacements (notamment sur les axes routiers), de s'abriter dans un endroit sûr et de se tenir informé de l'évolution de la situation.

Sources : Catastrophes naturelles.net, France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères