Une nouvelle épidémie d'infections à Escherichia coli O157 liée à la laitue romaine aux Etats-Unis ? Médecine des voyages

Publié le 9 nov. 2020 à 11h14

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, la laitue romaine est à nouveau mise en cause dans 2 cas d'infection à Escherichia coli O157:H7 dans le Michigan

Un échantillon de laitue de marque Tanimura & Antle prélevé dans un Walmart de Comstock Park, MI, et testé par la division laboratoire du ministère de l'agriculture et du développement rural du Michigan (MDARD) a confirmé la présence de Escherichia coli 0157:H7. Une analyse plus poussée menée par le laboratoire du ministère de la santé et des services sociaux du Michigan a déterminé que la souche récupérée dans l'échantillon de produit est fortement liée génétiquement aux souches à l'origine de deux cas récents dans le Michigan.

Le MDARD conseille aux consommateurs de ne pas consommer la laitue romaine de marque Tanimura & Antle conditionnée en portions individuelles en raison de problèmes de sécurité alimentaire. La laitue était vendue dans un sac en plastique transparent à fermeture éclair avec une étiquette bleue et des lettres blanches. Elle porte le numéro CUP 0-27918-20314-9 et un autocollant blanc indiquant qu'elle a été emballée à Salinas, en Californie, le 15 octobre 2020.

Source : Outbreak News Today.