Nouvelle flambée de peste dans l'Ituri en République Démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 9 nov. 2020 à 15h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République Démocratique du Congo (RDC), une nouvelle flambée de peste bubonique présumée a été signalée le 29 octobre 2020 dans la zone de santé d'Aungba située sur le territoire de Mahagi, dans la province de l'Ituri dans le nord-est pays.
La zone est située dans la zone de peste endémique la plus active en Afrique continentale, aux frontières occidentales du foyer endémique de la peste en Ouganda.

Le 29 octobre 2020, une alerte a été lancée après la mort de 4 habitants du village d'Amoli, près de la frontière ougandaise. Une enquête est en cours après l'enregistrement de 7 cas de peste bubonique dont les 4 décès. Les cas index semblent être 2 garçons âgés de 13 et 10 ans de la même famille résidant à Amoli, décédés entre le 26 et le 27 octobre 2020; tous deux présentaient une forte fièvre d'apparition soudaine, des maux de tête et une tuméfaction douloureuse des aisselles. Les 2 autres personnes décédées sont 2 filles de 14 et 13 ans appartenant à une autre famille vivant à proximité des cas index présumés.

Il s'agit de la 8e épidémie de peste signalée en moins d'un an en RDC.

Source : ProMED.