Trois foyers de salmonelles révélés en Irlande Médecine des voyages

Publié le 4 déc. 2020 à 19h32

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Irlande, les responsables de la santé publique ont signalé 3 épidémies distinctes de salmonellose causées par Salmonella Enteritidis (2 épidémies) et un par Salmonella Mikawasima (une épidémie). 

Pour deux épidémies, l'origine de l'infection n'a pas été identifiée.

  • Salmonella Enteritidis a été identifiée chez 6 malades entre le début du mois de juin et le 21 octobre 2020. Il s'agissait de 4 femmes et 2 hommes ; 2 patients avait un âge compris entre 1 et 2 ans, un autre avait un âge compris entre 15 et 19 ans et trois étaient âgés de plus de 25 ans. 
  • Salmonella Mikawasima a été identifiée en 2019 pour 1 cas, et entre la fin août et la fin octobre 2020 pour 16 cas. Il s'agissait de 9 femmes et 7 hommes âgés de vingt à soixante-cinq ans.

La troisième épidémie était due à Salmonella Enteritidis. La bactérie a été identifiée en 2019 chez 3 personnes qui relataient un voyage à l'étranger, et entre février et septembre 2020 chez 9 malades qui n'avaient jamais voyagé. Les hommes et les femmes ont été touchés de manière égale et l'âge des patients était compris entre 11 mois et 38 ans. Quatre personnes ont été hospitalisées.Tous les malades se sont rétablis. Beaucoup de malades ont déclaré avoir consommé des produits à base de poulet. Des enquêtes sont en cours en Irlande et en Europe où une souche similaire a également été identifiée au cours des trois dernières années. Les souches adressées au laboratoire national de référence pour la salmonelle se sont avérées être du même type et correspondaient également à un type identifié au Royaume-Uni.

Commentaires :

Il faut savoir qu'en 2019 une épidémie européenne multi-état à S. Mikawasima avait été rapportée. De même, l'Europe a été victime d'une épidémie multi-état à S. Enteritidis entre février 2017 et janvier 2020 en lien avec la consommation d'ovoproduits que l'Europe considère encore active, et le Royaume-Uni a été touché en 2020 par une épidémie liée à la même espèce et rattachée à la consommation de différents produits à base de poulet. 

Les signalements concernant l'Irlande ne fournissent aucune information sur le typage des salmonelles impliquées dans ces trois épidémies et ne donnent aucune information précise sur les liens éventuels entre les souches isolées en Irlande et celle isolée au Royaume-Uni ou dans les autres pays Européens.

Source : Food Safety News