La Finlande déclare 2 foyers de salmonellose Médecine des voyages

Publié le 28 déc. 2020 à 13h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Deux foyers différents de salmonellose ont été signalés en Finlande, dont un lié à des courgettes importées d'Espagne.

  • Le premier foyer, situé dans la ville touristique de Rovaniemi, a touché 20 personnes ; mais aucune source n'a été trouvée pour ce foyer. Les autorités de de la ville avaient initialement signalé une suspicion d'épidémie au début du mois de décembre. L'alarme avait été donnée après que 3 cas aient été signalés, liés à la nourriture fournie par la cuisine centrale de Rovaniemi aux crèches et aux écoles entre le 13 et le 20 novembre. De la nourriture a été livrée à plus de 40 écoles et jardins d'enfants. La souche de Salmonella responsable n'a pas été détectée dans les aliments, dans les échantillons environnementaux prélevés ou chez les employés des services de restauration. Selon le typage effectué par l'Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) sur les souches isolées à Rovaniemi, il s'agissait de Salmonella Saintpaul.
  • Le second incident est survenu début décembre dans la ville de Mikkeli et a touché 8 patients ; il aurait été causé par des courgettes hachées contaminées en provenance d'Espagne qui ont été mises dans une salade. Les premiers soupçons ont porté sur des salades livrées par un grossiste aux cuisines centrales de Mikkeli et aux cuisines de Haukivuori et Ristiina, deux localités de Mikkeli, entre le 23 et le 27 novembre 2020. Les produits ont été principalement envoyés à des écoles, des garderies et à l'autorité de santé et de sécurité sociale de South Savo (ESSOTE). La salade a été offerte à plus de 6 000 personnes dans la région de Mikkeli. Des salmonelles ont été trouvées dans un des échantillons de nourriture de la cuisine centrale de Mikkeli grâce à un autocontrôle. La bactérie responsable serait Salmonella Kedougou.

Source : Food Safety News.