Augmentation des cas de fièvre à virus Ross River en Australie Médecine des voyages

Publié le 27 jan. 2021 à 18h12

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Australie, les cas de fièvre à virus Ross River ont augmenté en Nouvelle-Galles du Sud, incitant le Murrumbidgee Local Health District (MLHD) à émettre une alerte sanitaire.
Du 1er au 20 janvier 2021, 18 nouveaux cas de la maladie transmise par les moustiques a été identifiée dans toute la région de Murrumbridge, une augmentation significative alors que moins de 5 cas avaient été notifiés pour la même période en 2020.
Il n'y a eu aucune détection chez les poulets sentinelles, mais le virus Ross River a été détecté dans des pièges à moustiques le 19 janvier dans le secteur de Griffith.

Rappels sur le virus Ross River :
Le virus Ross River  est un arbovirus (virus transmis par les arthropodes) du genre Alphavirus. Avec le virus Chikungunya c'est un des rares virus responsables d'une atteinte articulaire. Chez l'homme, c'est l'agent causal de la «polyarthrite épidémique » connu généralement sous le nom de fièvre de la Ross River. Il peut être trouvé partout en Australie, mais est plus fréquente dans le Queensland, Territoire du Nord et la région Kimberley en Australie occidentale entre Janvier et Avril.
Le virus est transmis par les moustiques qui vivent en eau calme, et qui sont les plus actifs à l'aube et au crépuscule
Les symptômes apparaissent trois jours à trois semaines après une piqûre de moustique infecté. Le symptôme le plus fréquent est une douleur dans les articulations, principalement les doigts, les orteils, les mains, les pieds, les coudes et les genoux. D'autres symptômes incluent fièvre, courbatures, éruption cutanée, mal de tête et gonflement des articulations.
Il est conseillé de se protéger par :

  • le port de vêtements couvrants de couleur claire imprégnés d'insecticides,
  • l'utilisation de répulsifs anti-moustiques sur peau découverte, contenant du DEET,
  • l'utilisation de moustiquaires imprégnées.

En zone infectée il est recommandé d'éviter d'être à l'extérieur pendant les périodes de forte infestation de moustiques (par exemple en début de soirée dans les mois les plus chauds).

Sources : Promed ; Murrumbidgee Local Health District.