Vaccination des personnes ayant un antécédent de covid 19 : une seule dose de vaccin suffit dans la majorité des cas

Publié le 19 fév. 2021 à 16h31

Biographie

Médecin biologiste.

La Haute Autorité de santé (HAS) a émis le 12 février 2021 des recommandations relatives à la stratégie vaccinale contre le SARS-CoV-2 chez les personnes ayant un antécédent de covid 19 (1). En cas de symptômes prolongés après covid 19, une consultation médicale adaptée est nécessaire avant la vaccination pour juger au cas par cas de son intérêt.

La conduite à tenir étant fonction du délai entre l’infection par le SARS-CoV-2 et la date de vaccination, l’antécédent de covid 19 doit être daté. La HAS recommande de prendre en compte les infections prouvées par une PCR ou un test antigénique, la date de l’examen correspondant à la date de l’infection.

La conduite à tenir sera déterminée en fonction de l’état immunitaire sous-jacent, du type de vaccination (primovaccination ou rappel) et du délai écoulé depuis la survenue de la covid 19.

En l'absence d'immunodépression, une personne est considérée comme protégée pendant au moins 3 mois mais plus probablement 6 mois contre la covid 19. Il est donc recommandé d'attendre six mois après la date de survenue de la covid 19 avant de vacciner la personne. Si ce délai de six mois a été dépassé, une dose vaccinale est administrée sans délai. Dans ce contexte, on considère qu'une seule dose est suffisante : l'infection ayant entrainé un premier contact avec le système immunitaire, cette dose agit en effet comme un rappel. De plus, en cas d'infection antérieure les effets indésirables sont plus fréquents. Des syndromes grippaux après vaccination par le vaccin COVID-19 Vaccine AstraZeneca ont été observés récemment chez de jeunes adultes rapport de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) (2). L'hypothèse d'un lien entre ces effets indésirables et une infection préalable par le SARS-CoV-2 a été évoquée.

Si la covid 19 est survenue après l'administration d'une première dose de vaccin anti-covid, une seconde dose est recommandée dans un délai d'au moins 3 mois, et plutôt de 6 mois après l’infection.

Chez les patients immunodéprimés, en particulier ceux recevant un traitement immunosuppresseur, la réponse immunitaire risque d'être insuffisante et deux doses restent recommandées. La première dose sera administrée 3 mois après l'infection (ou dès que possible si celle-ci est plus ancienne) et le seconde dose sera administrée après l'intervalle recommandé selon le vaccin utilisé.

La réalisation d’une sérologie prévaccinale n’est pas recommandée. Mais si une sérologie positive est disponible lors de la consultation vaccinale, sans que l’infection ne soit datée, la période de 3 mois à 6 mois débute à la date de la sérologie.

Ces recommandations seront éventuellement mises à jour en fonction de l’évolution des connaissances, en particulier au vu des données sur la réponse immunologique à la vaccination des personnes ayant déjà été infectées par le SARS-CoV-2 et des connaissances sur les variants.

Ces recommandations sont prises en compte par l'outil d'aide à la décision MesVaccins. Un exemple d'application est montré dans la Figure 1.

Figure 1 : Recommandation vaccinale personnalisée affichée dans un carnet de vaccination électronique (homme âgé de 41 ans).
L'écran de gauche affiche la liste des maladies contre lesquelles la vaccination est recommandée ou a été réalisée. Une pastille placée devant le nom de la maladie indique le statut vaccinal (vert : à jour ; orange : échéance prochaine ; rouge : en retard). Dans ce contexte, le statut vaccinal contre la covid 19 est à jour car la personne a un antécédent de covid 19 et a reçu une dose du vaccin Comirnaty tenant lieu de rappel (l'historique vaccinal est affiché sur un autre écran non représenté ici).
L'écran de droite montre des éléments d'information plus précis, affichés lorsqu'on clique sur le nom de la maladie.

Références

  1. Haute Autorité de santé. Stratégie de vaccination contre le SARS-CoV-2 - Vaccination des personnes ayant un antécédent de Covid-19. RECOMMANDATION VACCINALE - Mis en ligne le 12 févr. 2021.
  2. Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Enquête de pharmacovigilance du vaccin "COVID?19 Vaccine AstraZeneca". Rapport n°1 : période du 06 février 2021 au 11 février 2021.