Etat d'urgence sécuritaire prolongé en République Centrafricaine Médecine des voyages

Publié le 4 mar. 2021 à 09h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L’état d’urgence proclamé le 21 janvier 2021 en République Centrafricaine a été prolongé jusqu’au mois d’août 2021. Dans ce contexte, les Français résidents ou de passage sont appelés à suivre avec la plus grande attention l’évolution de la situation politique et sécuritaire, à appliquer les consignes des autorités locales et à consulter régulièrement les recommandations des Conseils aux voyageurs.

En raison des conditions de sécurité dégradées, les déplacements restent rigoureusement déconseillés hors de Bangui. Il est recommandé de les limiter aux besoins essentiels dans la capitale et d’éviter les attroupements.

Le couvre-feu mis en place sur tout le territoire de 20 heures à 5 heures doit être strictement respecté, en gardant une marge de prudence d’une demi-heure avant (le soir) et après (le matin) par rapport à ces horaires. Les véhicules avec des vitres fumées sont susceptibles de faire l’objet de contrôles voire de saisies, leur circulation étant provisoirement interdite.

Les voyages en RCA sont temporairement déconseillés pour les Français non résidents. Les Français de passage déjà présents sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant la RCA.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.