Attention aux piqûres de cuboméduse en Australie Médecine des voyages

Publié le 7 mar. 2021 à 17h54

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Australie, les responsables de la santé ont déclaré le 4 mars 2021 qu'un jeune homme de 17 ans est décédé après une piqûre de méduse. Le 22 février l'adolescent qui nageait à Bamaga, une commune isolée à la pointe du cap York dans la partie la plus septentrionale du Queensland, a été piqué par une cuboméduse australienne, Chironex fleckeri, parmi les créatures les plus venimeuses du monde. Il a été transporté par avion vers un hôpital où il est décédé le 1er mars 2021.

C'est un cas rare et le premier décès du pays en 15 ans après piqûre de méduse. La cuboméduse australienne se trouve principalement en Australie dans les eaux tropicales du nord de l'Australie, où les nageurs sont avertis qu'ils doivent porter une combinaison intégrale anti-méduses et utiliser des crèmes anti-méduses pendant l'été. 

Rappels sur Chironex fleckeri :

Les Chironex fleckeri ont tué environ 70 personnes pendant les 100 dernières années rien qu'en Australie. Ses piqûres sont extrêmement douloureuses et son venin est capable de tuer un humain en quelques minutes. Dans les cas de piqûres constatés, ce sont des baigneurs qui sont entrés involontairement en contact avec elle car elle est transparente et ses tentacules très fins et difficilement visibles mesurent plusieurs mètres de long.

Sources : ProMED ; Media RTL Today Luxembourg.