Epidémie de salmonellose au Danemark Médecine des voyages

Publié le 10 avr. 2021 à 23h07

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités du Danemark enquêtent sur une épidémie de salmonellose qui a touché plus de 20 personnes, dont plus de la moitié ont été admises à l'hôpital. Depuis la mi-novembre 2020, 23 personnes ont été enregistrées avec le même type de Salmonella Typhimurium dans le pays, selon le Statens Serum Institut (SSI).

Les malades vivent dans toutes les régions du Danemark et il y a 13 femmes et 10 hommes touchés. Ils sont âgés de 2 à 92 ans. Douze personnes ont été hospitalisées. Neuf sont malades à Hovedstaden (région de la capitale), 6 dans le Syddanmark, 4 dans le Sjælland, tandis que le Midtjylland et le Nordjylland ont chacun 2 patients.

Les entretiens avec les personnes touchées ont montré qu'elles n'avaient pas voyagé avant de tomber malades, qu'elles ne se connaissaient pas et qu'elles n'avaient pas participé à des événements communs. Les responsables ont déclaré que cela suggère que la source de l'infection est un type d'aliment vendu dans tout le pays. Le fait que les patients aient été signalés depuis quatre mois indique également qu'il s'agit d'un produit ayant une longue durée de conservation.

Rappel sur Salmonella Typhimurium :

La bactérie de sérovar Salmonella Typhimurium est une bactérie qui appartient au genre Salmonella, de la famille des Entérobactéries. Elle est la cause la plus fréquente d'intoxication alimentaire liée à l'espèce Salmonella.
La maladie est caractérisée par une diarrhée, des crampes abdominales, des vomissements et des nausées, et dure généralement jusqu'à 7 jours.
Chez les personnes immunodéprimées et aux âges extrêmes de la vie, des formes graves voire mortelles peuvent survenir. Un traitement antibiotique est alors justifié.

Source : Food Safety News.