Grande vigilance recommandée au Tchad Médecine des voyages

Publié le 7 mai 2021 à 18h13

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Tchad, bien que le couvre-feu qui avait été instauré sur l'ensemble du territoire ait été levé, la plus grande vigilance est toujours recommandée lors des déplacements en ville, particulièrement après la tombée de la nuit. Par ailleurs, il est recommandé de limiter ses déplacements au strict nécessaire en cas de manifestations dans la capitale et dans les villes de province, et de se tenir à l'écart des lieux de rassemblement. Les déplacements à l'intérieur du pays doivent être évités.

Des attaques de coupeurs de routes ou de groupes terroristes avec risque élevé d'enlèvement sont susceptibles d'être menées durant cette période dans la région du Lac Tchad. Les axes reliant N'Guimi au Niger - Nokou - Mao - Ngouri Bol et Bagasola doivent être impérativement évités, ainsi que les zones situées autour de ces villes, et ce jusqu'à nouvel avis.

Il est recommandé de se tenir informé de l'évolution de la situation.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.