Nouveau cas d'encéphalite équine de l'Est aux Etats Unis Médecine des voyages

Publié le 14 août 2011 à 18h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le département de santé du comté d'Oswego, dans l'Etat de New York, a confirmé le 12 août 2011 un cas d'encéphalite équine de l'Est  (EEE) chez un enfant. C'est le 1er cas détecté cette année [2011]. Parallèlement les fonctionnaires du ministère de la santé ont annoncé qu'ils avaient détecté le virus dans un troisième pool de moustiques, après deux autres testés positifs au cours du mois. Les moustiques ont été capturés dans plusieurs sites du comté d'Oswego : la ville d'Albion, West Monroe's Toad Harbor Big Bay Swamp, les cantons de Palerme, Volney et Hastings; et le village de Central Square. Pour mémoire, la transmission du virus EEE a été active à New York cette année et un cas équin a été signalé dans le comté d'Oneida.

Aucun vaccin contre le virus EEE n'est commercialement disponible pour usage humain, mais il en existe un pour les chevaux. La seule méthode préventive est d'éviter les piqures de moustiques : éviter les zones où se concentrent les moustiques, limiter les activités de plein air à l'aube et au crépuscule, lorsque les moustiques sont plus actifs et utiliser des répulsifs anti-moustiques.

Source: Promed