Aux États-Unis l'Iowa rapporte le premier cas humain d'infection à virus West Nile en 2021 Médecine des voyages

Publié le 1 juin 2021 à 17h14

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis, le 27 mai 2021, le Department of Public Health de l'Iowa (IDPH) a annoncé que le premier cas d'infection par le virus West Nile (ou virus du Nil occidental) (WN) de 2021 avait été notifié. Le patient est un adulte âgé du comté de Montgomery.

L'IDPH rappelle à tous les habitants de l'Iowa et aux voyageurs de prendre les mesures suivantes pour réduire le risque d'exposition au virus WN :

  • Utiliser un répulsif cutané contenant du DEET, de la picaridine ou de l'IR3535.
  • Si possible, éviter les activités extérieures entre le crépuscule et l'aube, lorsque les moustiques sont les plus actifs.
  • Dans la mesure du possible, porter des chemises à manches longues, des pantalons, des chaussures et des chaussettes à l'extérieur.
  • Éliminer l'eau stagnante autour de la maison en vidant l'eau des seaux, des bidons, des couvertures de piscine et des abreuvoirs pour animaux, car c'est là que les moustiques pondent leurs œufs. 

En 2020, 3 résidents de l'Iowa ont été diagnostiqués avec le virus WN.

Source : Outbreak News Today.