Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Dernières données disponibles ooncernant les effets indésirables de la vaccination contre la grippe pandémique

Publié le 15 nov. 2009 à 22h15

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

MesVaccins.net.

Entre le 21 octobre et le 10 novembre 2009, environ 100.000 doses de vaccin anti-A(H1N1)2009 de la marque Pandemrix (GSK) ont été administrées aux personnels de santé, médico-sociaux et de secours des établissements hospitaliers.

Durant cette période, 91 signalements d’effets indésirables ont été colligés.  Plus de 90 % des cas rapportés étaient sans gravité. Il s'agissait le plus souvent de réactions locales (douleur ou rougeur au site de l'injection) ou générales (fièvre, maux de tête ou fatigue).

Seuls quatre patients (soit environ une personne sur 25.000 vaccinées) ont du être hospitalisés. Il s'agit de deux affections neurologiques, d'une réaction allergique et d'une affection respiratoire qui, semble-t-il, ont tous évolué favorablement.

L'Afssaps rappelle que tout événement indésirable observé après l’administration du vaccin peut être lié à une autre cause. Par conséquent, l’analyse de la causalité nécessite d’avoir toutes les informations disponibles afin de permettre d’évaluer le rôle propre du vaccin lui-même. Ce n’est qu’au terme de cette démarche que l’imputabilité pourra être établie. Les effets indésirables portés à la connaissance de l’Afssaps à la date du 10 novembre 2009 ne remettent pas en cause la balance bénéfice-risque du Pandemrix.