Toxi-infection alimentaire en Inde : le staphylocoque est suspecté Médecine des voyages

Publié le 9 juil. 2021 à 18h07

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Inde, au moins 170 personnes ont été touchées par une une intoxication alimentaire présumée à Staphylocoque dans le village de Kothwan, district de Munger dans l'Etat de Bihar le 5 juillet 2021. Après avoir consommé le prasad (offrande de nourriture présentée à une divinité afin qu'elle soit bénie, avant d'être redistribuée aux fidèles), la plupart des villageois se sont plaints de maux d'estomac, de vertiges et de vomissements. Quinze personnes ont été admises au centre de santé communautaire de Dharhara par mesure de précaution car ils présentaient des symptômes de déshydratation. Des échantillons du prasad ont été saisis et envoyés au laboratoire pour confirmation.

L'intoxication alimentaire par la toxine de Staphylococcus aureus est d'action rapide, la plupart des gens tombent malades dans les 30 minutes à 6 heures après l'ingestion de l'aliment contenant la toxine. Une dose de toxine inférieure à 1,0 microgramme dans les aliments contaminés peut produire des symptômes d'intoxication staphylococcique.
Les symptômes comprennent généralement des vomissements, des nausées, des crampes d'estomac, et rarement la diarrhée, qui durent au maximum la journée. Cette maladie n'est pas contagieuse, et les cas graves sont rares.
Les aliments qui sont souvent incriminés dans l'intoxication staphylococcique comprennent les produits à base de viande, les produits de volaille et d'œufs; des salades contenant des œufs, du thon, du poulet, des pommes de terre et macaronis; et les produits de boulangerie tels que des pâtisseries fourrées à la crème, les tartes à la crème et les éclairs au chocolat; et le lait et les produits laitiers.

Source : ProMED.