Une nouvelle infection à virus Powassan signalée dans le Maine aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 27 juil. 2021 à 10h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, moins d'un mois après le signalement au mois de juin 2021 (nouvelle n° 17599 du 30 juin 2021) d'une infection à virus Powassan dans le Maine, le Maine Center for Disease Control and Prevention (Maine CDC) a confirmé le deuxième cas d'infection au virus Powassan de l'État en 2021 chez un résident du comté de Knox. Selon les autorités sanitaires, la personne a probablement été infectée dans le Maine au cours du mois de juin.

Les cas de Powassan sont rares aux États-Unis, avec environ 25 cas signalés chaque année depuis 2015. Le Maine a identifié 10 cas depuis 2010. Les humains sont infectés par Powassan par la morsure d'une tique de cerf ou d'une tique de marmotte infectée.

Le CDC du Maine recommande vivement aux résidents et aux visiteurs de prendre des précautions contre les piqûres de tiques.

Source : Outbreak News Today.