Situation politique très instable en Birmanie Médecine des voyages

Publié le 31 août 2021 à 16h06

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Birmanie, l'armée birmane a pris le pouvoir le 1er février 2021 suite à un coup d'État. Même si les importantes manifestations qui ont eu lieu pendant plus de deux mois ont cessé, la situation politique reste très instable. Les forces de police et l'armée n'hésitent pas à réprimer par la force, y compris par des tirs à balles réelles, toute opposition.

Les résidents en Birmanie sont invités à limiter au maximum leurs déplacements et à le faire en cas de nécessité avec la plus grande prudence. Il convient d'éviter toute présence dans les rassemblements. Par ailleurs, la multiplication des explosions d'origine inconnue, à Rangoun et dans l'ensemble du pays, appelle à une vigilance renforcée. Il convient en particulier d'être prudent dans les endroits fréquentés et liés à l'appareil d'État, les institutions en charge de la sécurité ou réputés être la propriété des institutions militaires ou de leurs responsables. Il est recommandé de toujours se déplacer avec ses documents d'identité et de se montrer particulièrement prudent dans toutes expressions publiques notamment via les réseaux sociaux.

Un couvre-feu de 22 heures à 4 heures du matin est en vigueur sur la plupart du territoire. La loi martiale a été instaurée à partir du 15 mars 2021 pour 6 des townships de la région de Rangoun (Hlinethaya, Shwepyitha, north Dagon, south Dagon, Dagon Seikkan, nortth Okkalapa). Le couvre-feu dans ces 6 townships est en vigueur de 19 heures à 05 heures du matin.

Compte tenu de la situation, les déplacements en Birmanie ne sont plus possibles.

Eu égard aux conditions sanitaires et de sécurité, il est recommandé aux Français de quitter le pays (sauf motifs familiaux et/ou professionnels impératifs) via les vols commerciaux opérés vers la Malaisie, la Corée du sud ou les Emirats arabes unis (Dubaï). Il est par ailleurs formellement déconseillé de se déplacer à l'intérieur de la Birmanie.

Les Français de passage se trouvant toujours en Birmanie sont invités à se rapprocher de l'ambassade de France en Birmanie (ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr). 

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.