L'épidémie de la maladie à virus de Marburg est déclarée terminée Médecine des voyages

Publié le 17 sept. 2021 à 14h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La Guinée a déclaré le 15 septembre 2021 la fin de l'épidémie de la maladie de Marburg, n'ayant enregistré aucun nouveau cas au cours des 42 derniers jours - deux périodes d'incubation, c'est-à-dire le temps écoulé entre l'infection et l'apparition des symptômes. Le virus a été confirmé le 9 août, marquant la première apparition de la maladie dans le pays et en Afrique de l'Ouest.

Un seul cas - le patient index chez qui le virus a été diagnostiqué à titre posthume - a été enregistré et plus de 170 contacts à haut risque ont été surveillés pendant 21 jours. Le virus a été confirmé le 9 août, marquant la première apparition de la maladie dans le pays et en Afrique de l'Ouest.

Les autorités sanitaires guinéennes, les experts de l'OMS et les scientifiques approfondissent les enquêtes sur la source de la flambée de Marburg, y compris les analyses sur les chauves-souris ainsi que les enquêtes sérologiques, non seulement pour aider à comprendre comment le virus est apparu, mais aussi pour aider à prévenir d'éventuelles flambées futures. 

En Afrique, des flambées et des cas sporadiques ont déjà été signalés en Angola, en République démocratique du Congo, au Kenya, en Afrique du Sud et en Ouganda.

Source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Bureau Afrique.