Eruption du volcan Fuego au Guatemala Médecine des voyages

Publié le 24 sept. 2021 à 18h49

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Guatemala, le volcan Fuego, situé à 35 km SW de la capitale du Guatemala, est entré en éruption le 23 septembre 2021, engendrant notamment un nuage de cendres et des perturbations du trafic routier mais sans qu'aucune évacuation n'ait été ordonnée pour l'heure, ont annoncé les autorités. Il s'agit de la plus forte éruption de ce volcan enregistrée depuis le 3 juin 2018 qui avait fait 215 morts et autant de blessés.

A 05h40 locales l'éruption a provoqué une coulée de lave de six kilomètres de long pour atteindre la base du volcan dans le ravin de Ceniza. Le nuage généré par ce flux pyroclastique pourrait provoquer des chutes de cendres dans les communautés situées sur les flancs sud et sud-ouest du volcan, et affecter le trafic aérien dans les environs, avec une attention particulière aux communautés situées à proximité des ravins de Ceniza, Taniluyá et Trinidad. 

Il convient d'éviter les abords du volcan, de se tenir régulièrement informé de l'évolution de la situation (sites de la CONRED et d'INSIVUMEH) et de suivre les consignes des autorités locales.

Sources : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères ; Instituto Nacional de Sismología, Vulcanología, Meteorología e Hidrología (INSIVUMEH).