Maintien d’une extrême vigilance en République centrafricaine Médecine des voyages

Publié le 6 oct. 2021 à 12h15

Biographie

Médecin biologiste.

En République centrafricaine (RCA),un couvre-feu est en vigueur sur tout le territoire, de 22 heures à 5 heures. Il doit être strictement respecté, en gardant une marge de prudence d’une demi-heure avant (le soir) et après (le matin) par rapport à ces horaires.

En raison des conditions de sécurité dégradées, les déplacements restent rigoureusement déconseillés en dehors de Bangui et de Bimbo, particulièrement dans tout le nord-ouest du pays, où la présence d’engins explosifs est désormais régulièrement signalée. Dans la capitale, il est recommandé de limiter la circulation aux activités courantes et d’observer une prudence particulière sur la route de l’aéroport et après la tombée de la nuit, en évitant les quartiers périphériques. La colline aux Panthères est formellement déconseillée, au-delà de la moyenne corniche et des différentes voies d’accès menant aux habitations sur son flanc, en raison du caractère sensible de cette zone. Les voyages en RCA restent déconseillés pour les Français non-résidents, en dehors des missions professionnelles dans la capitale.

Dans ce contexte, auquel s’ajoutent des attaques fréquentes et virulentes contre la France dans certains médias et sur certains réseaux sociaux locaux, les Français résidents ou de passage sont appelés à faire preuve d’une extrême vigilance, à observer une très grande prudence dans leur comportement et leurs propos, à éviter tous les attroupements, à appliquer les consignes des autorités locales, à suivre avec la plus grande attention l’évolution de la situation politique et sécuritaire, et à consulter régulièrement les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage déjà présents sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant la RCA.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.