Etats-Unis : l'épidémie d'infections à Eschrichia coli 0157:H7 dans plusieurs États est liée à des salades emballées Médecine des voyages

Publié le 2 jan. 2022 à 16h32

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), ainsi que d'autres agences fédérales et étatiques ont signalé une épidémie multi-états d'infections à Escherichia coli O157:H7 liée à des salades emballées.

Treize personnes infectées par la souche d'Escherichia coli ont été signalées dans six États. Sept cas ont été signalés dans l'État de Washington. Quatre personnes ont été hospitalisées, dont une souffrant d'un type d'insuffisance rénale appelé syndrome hémolytique et urémique. Aucun décès n'a été signalé. Les données épidémiologiques montrent que les produits de marque Simple Truth Organic et Nature's Basket Organic Power Greens peuvent être contaminés et rendre les gens malades.

Le nombre réel de personnes malades est probablement beaucoup plus élevé que le nombre déclaré, et l'épidémie peut ne pas être limitée aux États où les cas sont connus.

La plupart des personnes infectées par l'E. coli producteur de toxine de Shiga souffrent de crampes d'estomac sévères, de diarrhée (souvent sanglante) et de vomissements. Les symptômes apparaissent généralement 3 à 4 jours après l'ingestion de la bactérie. La plupart des personnes se rétablissent sans traitement après 5 à 7 jours. Certaines personnes peuvent développer un type d'insuffisance rénale (syndrome hémolytique et urémique, également appelé SHU) et doivent être hospitalisées.

Source : Outbreak News Today.