Rappel d'une boisson à l'avoine contaminée par Bacillus cereus en Estonie et Finlande Médecine des voyages

Publié le 3 avr. 2022 à 15h04

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La société Oatly rappelle une boisson à l'avoine en raison de la présence de Bacillus cereus dans 2 pays européens. L'entreprise a reçu 29 plaintes et deux personnes ont signalé des troubles digestifs.

La détection de Bacillus cereus a conduit au rappel d'Oatly 1 litre en Finlande et en Estonie avec une date de péremption du 1er décembre 2022 et le numéro de lot 1335T4. La boisson, fabriquée en Suède, était en vente en Finlande depuis fin janvier dans certains magasins et en ligne.

Rappels sur Bacillus cereus

Bacillus cereus est une bactérie appartenant au genre Bacillus, retrouvée de manière ubiquitaire dans le sol, fréquemment responsable d'intoxications alimentaires. Il s'agit très souvent de l'ingestion d'aliments non réfrigérés après cuisson et après une première consommation (riz cuit par exemple) contaminés par la bactérie qui produit une toxine. L'intoxication alimentaire à Bacillus cereus revêt 2 formes :

  • La forme émétique, accompagnée de nausées et de vomissements (durée d'incubation : 1 à 5 heures).
  • La forme diarrhéique, accompagnée de douleurs abdominales et d'une diarrhée (durée d'incubation : 6 à 24 heures).
Dans les deux cas, il s'agit d'une infection opportuniste bénigne à résolution spontanée, le plus souvent dans les 24 heures. Cependant, si l'intoxication survient chez un sujet immunodéprimé, il peut y avoir dissémination bactérienne avec un tableau de méningite ou d'endocardite.

 

Source : Food Safety News.