Conseils aux voyageurs au Bénin, vigilance accrue Médecine des voyages

Publié le 9 mai 2022 à 17h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Bénin, en raison de risques sécuritaires tels que terrorisme et enlèvements, il est conseillé de ne pas se rendre dans les zones frontalières au-delà de la ligne imaginaire reliant Boukoumbé - Tanguiéta - Banikoara - Kandi - Segbana.

  • Il est également conseillé de ne pas effectuer de voyages non-essentiels dans le reste de la moitié nord du pays ainsi que dans la zone frontalière avec le Nigeria à l'Est de la Route Nationale (RNIE 2) à partir de Tchaourou sans prendre de mesures particulières de sécurité.
  • Il est conseillé de ne pas voyager seul la nuit, ni dans les villes, ni à l'intérieur des terres.
  • Il est conseillé d'organiser un convoi en cas de déplacement envisagé dans des zones isolées et/ou faiblement peuplées.
La vigilance reste de mise partout.

 

Source : Royaume de Belgique, Ministère des affaires étrangères.