Inondations en Thaïlande (mise à jour)

medecinedesvoyages.net

La Thaïlande est frappée depuis plusieurs semaines par de graves inondations. Le bilan provisoire s'établit à plus de 300 morts. Trente provinces sont diversement atteintes, notamment les provinces traversées par le fleuve Chao Praya et ses affluents : Sukhothai, Phichit, Phitsanulok, Nakhon Sawan, Uthai Thani, Chai Nat, Sing Buri, Ang Thong, Phra Nakhon Si Ayutthaya, Lop Buri, Saraburi, Suphan Buri, Nakhon Pathom, Pathum Thani, Nonthaburi, Ubon Ratchathani, Khon Kaen, Si Sa Ket, Surin, Chachoengsao, Nakhon Nayok, Prachin Buri et Chiang Mai.

La ville d’Ayuttaya demeure inaccessible, mais la ville de Chiang Maï n’est plus inondée. Les transports terrestres vers le nord sont fortement perturbés. Les routes sont rendues dangereuses par les inondations et les risques de glissements de terrains. Les transports aériens fonctionnent en revanche normalement.

Afin d’épargner le centre de Bangkok, les autorités ont décidé de drainer la masse des eaux du nord par les canaux de sept districts de l’est de la capitale : Sai Mai, Bang Khen, Khlong Sam Wa, Min Buri, Nhong Chok et Lat Krabang. Le risque d’inondation subsiste dans ces districts.

L’aéroport de Suvarnabhumi n’est pas touché.

La mousson dans le sud du pays est marquée par de très fortes précipitations. Les autorités mettent en garde contre les risques d’inondation et de glissements de terrains dans les provinces de Chumphon, Surat Thani (Kho Samui), Nakhon Si Thammarat, Pattalung et Songkhla.

Les ressortissants français, de passage ou résidents, sont invités à la plus grande prudence et à s’informer de l’évolution de la situation durant leur séjour, à consulter les médias locaux et la rubrique "Conseils aux voyageurs" sur le site France Diplomatie. Des informations supplémentaires peuvent être obtenues aux numéros de téléphone et sites Internet suivants :

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Pages associées