Menace terroriste et risque d’enlèvement au Mali Médecine des voyages

Publié le 23 juil. 2022 à 15h58

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Mali, à la suite d’une série d’attaques ces dernières semaines, dont une contre le camp de Kati le 22 juillet, les autorités maliennes ont instauré un état d’alerte maximum sur l’ensemble du pays, renforcé les contrôles sur les principaux axes de la capitale et aux abords des bâtiments publics.

Pour rappel, les risques d’attentats et d’enlèvements sont très élevés au Mali. Il est par conséquent fortement recommandé aux personnes s’y trouvant de faire preuve d’une extrême vigilance, y compris à Bamako. Les déplacements hors de Bamako sont à proscrire.

Les attaques sont fréquentes et susceptibles d’être conduites sur tout le territoire malien, notamment contre les forces de sécurité maliennes (attaques du poste de contrôle de Zantiguila le 16 juillet 2022 et du camp militaire de Kati, à proximité immédiate de Bamako, le 22 juillet 2022) et ou les symboles de la présence occidentale. A Bamako, le risque d’attentat ou d’action violente visant notamment des lieux publics fréquentés par les Occidentaux est, dans un tel contexte, également élevé.

En outre, plusieurs enlèvements de ressortissants occidentaux ont eu lieu ces dernières années. Le risque est particulièrement important dans le centre et le nord du pays où les ressortissants français peuvent avoir une « valeur marchande » pour les groupes terroristes. A Bamako et dans ses alentours, cette menace persiste.

 

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.