Liban : risque d’effondrement des silos du port de Beyrouth Médecine des voyages

Publié le 28 juil. 2022 à 12h44

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Liban, les autorités ont diffusé un communiqué informant des risques d‘effondrement de tout ou parties des ruines des silos à grains du port de Beyrouth. Afin de se protéger, le cas échéant, du nuage de poussière que provoqueraient d’éventuels effondrements, elles préconisent pour les populations se trouvant dans un rayon de 1500 mètres autour des silos les recommandations suivantes :

  • de fermer les fenêtres et les portes extérieures du bâtiment pendant les premières 24 heures après l’apparition du nuage de poussière ;
  • à l’extérieur, de porter un masque filtrant (FFP2 /Kn95) et de s’abriter pendant au moins deux heures à l’intérieur d’un lieu clos proche, avant de regagner son domicile ou une zone non atteinte par le nuage de poussière ;
  • en voiture, de fermer les fenêtres, régler la ventilation en mode recyclage de l’air ou de porter un masque filtrant (FFP2/KN95).

Il convient de consulter régulièrement les informations diffusées par les autorités libanaises :

 

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.