Risque d'une épidémie à virus Sinbis en Finlande Médecine des voyages

Publié le 9 août 2022 à 19h29

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Alors que la circulation du virus Sinbis (SINV) a été signalée chez les moustiques et les oiseaux dans le monde entier, l'infection humaine (la maladie de Pogosta) a été signalée presque exclusivement en Finlande, en Suède, en Russie et en Afrique du Sud. Cependant, des épidémies plus importantes et des cas annuels ne sont signalés qu'en Finlande.

Un total de 566 cas confirmés en laboratoire ont été notifiés en 2021, contre une moyenne de 158 cas annuels entre 1995 et 2021, ce qui en fait une année d'épidémie notable. L'incidence élevée du virus en 2021 pourrait être le signe avant-coureur d'une épidémie plus importante qui pourrait toucher la Finlande en 2022.

Ref : Sindbis virus outbreak and evidence for geographical expansion in Finland, 2021. Maija T Suvanto, Ruut Uusitalo, Eveline Otte im Kampe, Tytti Vuorinen, Satu Kurkela, Olli Vapalahti, Timothée Dub, Eili Huhtamo, Essi M Korhonen. Eurosurveillance,  Volume 27, Issue 31, 04/Aug/2022.

Rappels sur la maladie de Pogosta :

La maladie de Pogosta est causée par le virus Sinbis, virus du genre Alphavirus de la famille des Togaviridae. Il est transmis par une piqûre de moustique vers la fin de l'été. La maladie se rencontre surtout en Finlande aux mois d'août et de septembre.

Les symptômes comprennent généralement une éruption cutanée, une fièvre légère et une inflammation des articulations, dans des cas plus extrêmes ils peuvent conduire à une arthrite douloureuse. Les articulations les plus touchées sont les chevilles, les doigts, les poignets et les genoux. Cette inflammation des articulations provoque un gonflement des articulations et de la douleur, en particulier lors des mouvements. Habituellement, l'éruption cutanée et la fièvre disparaissent en quelques jours. Les douleurs aux articulations peuvent durer beaucoup plus longtemps, souvent plusieurs semaines et parfois même des mois ou des années.

Pour prévenir la maladie, portez des vêtements de protection (manches longues et pantalons) et appliquez un insectifuge sur la peau exposée.

Source : Eurosurveillance.