Epidémie d'infections à Escherichia coli O157 à Kyoto, Japon Médecine des voyages

Publié le 15 sept. 2022 à 22h48

Biographie

Médecin biologiste.

Au Japon, la préfecture de Kyoto a annoncé le 15 septembre 2022 le décès d'une femme âgée de 90 ans qui a présenté des diarrhées et des douleurs abdominales liées à la consommation de yukhoe de bœuf (tartare de boeuf) vendu par Meat & Fresh Takami, un négociant en viande de la ville d'Uji. L'Esherichia coli entérohémorragique O157 a été détecté dans les selles de la femme. Elle a mangé du yukhoe chez elle le 27 août, a développé des symptômes le 2 septembre et est décédée le15 septembre.

En outre, 22 hommes et femmes âgés de 9 à 87 ans qui ont mangé du yukhoe et du rosbif dans ce restaurant entre le 21et le 26 août 2022 se sont plaints de symptômes similaires, et E. coli O157 a été détecté chez 12 personnes, y compris des personnes asymptomatiques. Le gouvernement préfectoral a déterminé que ces aliments étaient à l'origine de l'intoxication alimentaire.

Rappels sur Escherichia coli O157:H7 :

Escherichia coli est une bactérie que l'on trouve couramment dans le tube digestif de l'homme et des animaux à sang chaud. La plupart des souches sont inoffensives. Certaines, comme Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), peuvent provoquer de graves maladies d'origine alimentaire. Il produit des toxines, appelées vérotoxines ou toxines de type Shiga (Shiga like) en raison de leur ressemblance avec celles élaborées par Shigella dysenteriae. Escherichia coli entérohémorragique 0157:H7 est le sérotype le plus important pour la santé publique mais d'autres sérotypes ont été souvent observés en association avec des cas sporadiques et des flambées.

La transmission à l'homme passe principalement par la consommation d'aliments contaminés, comme de la viande hachée crue ou mal cuite, du lait cru, des légumes crus et des graines germées contaminés.

L'infection à Escherichia coli entérohémorragique O157:H7 donne des crampes abdominales et des diarrhées qui, dans certains cas, évoluent vers des diarrhées sanglantes (colite hémorragique). Il peut également y avoir de la fièvre et des vomissements. La période d'incubation va de trois à huit jours avec une durée médiane de trois à quatre jours.
La plupart des patients guérissent en 10 jours mais, pour une petite proportion d'entre eux (notamment les jeunes enfants et les personnes âgées), l'infection peut évoluer vers une forme potentiellement mortelle, comme le syndrome hémolytique et urémique.

Source ProMED