Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouveautés concernant la vaccination contre la grippe A (H1N1) 2009

Publié le 27 nov. 2009 à 00h59

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

MesVaccins.net.

Le virus diffusant de manière particulièrement efficace chez les jeunes âgés de moins de 18 ans, la vaccination des élèves en milieu scolaire devrait freiner sa progression.

Des études ont montré qu'une seule injection du vaccin contre la grippe pandémique suffit à conférer une protection chez les jeunes adultes, les adolescents et les enfants à partir de l'âge de 9 ans. Si la protection immunitaire devait faiblir au cours du temps, il serait toujours possible d'administrer une deuxième dose ultérieurement.

En dessous de l'âge de 9 ans la réponse immunitaire peut être insuffisante, justifiant l'administration d'une deuxième dose.

Jusqu'à présent, le vaccin sans adjuvant (Panenza) était réservé aux nourrissons âgés de 6 à 23 mois, aux femmes enceintes et à certains patients présentant un dysfonctionnement du système immunitaire. Afin de réduire la fréquence des réactions locales parfois observées avec le vaccin contenant un adjuvant, le vaccin sans adjuvant Panenza pourrait aussi être proposé aux enfants âgés de 2 à 9 ans.

Source : conférence de presse de la ministre de la santé et des sports du 26 novembre 2009.