Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Grippe A : les médecins du travail et le service de santé des armées appelés en renfort

Publié le 29 nov. 2009 à 19h50

Biographie

- Enseignant attaché à la faculté de Bordeaux 2.
- Rédacteur adjoint revue Médecine Tropicale.
- Membre de la SNFMI.
- Représentant la médecine interne française auprès de la fédération européenne de médecine interne (EFIM).

Liens d'intérêt


- Consultant auprès des laboratoires Jansen, activité ponctuellement rémunérée.
- Organisateurs de différentes réunions médicales (GSK, Pfizer, Actélion, Binding).
- Coorganisateur congrès SNFMI Paris 2011.
- Participations financières dans le capital d’une entreprise : aucune.
- Participations à des essaies thérapeutiques sur les vaccins : aucune.
- Déclaration établie le 12/09/2011.

MesVaccins.net.

Le gouvernement français va faire appel aux médecins du travail et au service de santé des armées pour renforcer son dispositif mis en place le 12 novembre. La campagne de vaccination contre la grippe H1N1 est actuellement en cours dans les centres de vaccinations. Une forte augmentation de la demande de la population à se faire vacciner a été observé ces derniers jours. Afin de pouvoir répondre à la demande et d’augmenter les capacités d’accueil, le gouvernement a fait savoir qu’il allait mettre en place des moyens supplémentaire et faire appel aux personnels du service de santé des armées, aux médecins salariés ainsi qu’aux médecins du travail. 

A noter que le nombre de décès a augmenté de 16 % en une semaine à travers le monde et de 85 % en Europe. Le dernier bilan communiqué vendredi par l'Institut national de veille sanitaire (InVS) faisait état de 76 déces en France métropolitaine dont deux à la suite d'une mutation du virus, soit huit décès de plus en deux jours.