Suspicion de fièvre jaune au Kasaï en République démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 17 oct. 2022 à 21h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités sanitaires de République démocratique du Congo (RCD) ont signalé 7 cas suspects de fièvre jaune (FJ) dans la zone de Kamonia, plus particulièrement dans les villes de Kamako et Kandjaji, situées à la frontière entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, dans le territoire de Tshikapa dans la province du Kasaï. Des échantillons ont été prélevés et envoyés à l'Institut national de Recherche biomédicale (INRB) pour confirmer ou infirmer les cas.

La plupart des cas suspects sont des personnes originaires d'Angola, et il n'est pas précisé si ces cas suspects de FJ ont contracté leur infection en RD Congo ou en Angola.

FJ est endémique à la fois en RCD et en Angola.

Source : Outbreak News Today.