Situation sécuritaire au Tchad Médecine des voyages

Publié le 21 oct. 2022 à 17h34

Biographie

Médecin biologiste.

Au Tchad, dans la matinée du 20 octobre 2022, des affrontements violents ont eu lieu à l’occasion de manifestations dans plusieurs quartiers de la capitale et dans des villes du sud du pays (Sarh, Moundou, Koumra, Pala). En dépit d’un retour au calme, le climat reste tendu. 

L’état d’urgence et un couvre-feu a été décrété de 18h00 à 06h00 pour N’Djamena et les villes de Moundou, Doba et Koumra, jusqu’à nouvel ordre. Il est recommandé de s’abstenir à ce stade de tout déplacement non essentiel, de se tenir en toutes circonstances à l’écart de tout regroupement et de rester informé sur l’évolution de la situation.

Pour rappel, les déplacements au Tchad sont déconseillés sauf raison impérative (orange sur la carte sécuritaire) voire formellement déconseillés (rouge).

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.