Un onzième cas humain de rage est rapporté en Afrique du Sud Médecine des voyages

Publié le 5 nov. 2022 à 10h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Afrique du Sud, les autorités sanitaires sud-africaines ont signalé un nouveau cas confirmé de rage humaine chez un enfant de la municipalité de Buffalo City, près de la côte est de la province du Cap-Oriental.
Le garçon de neuf ans s'est présenté dans un hôpital d'East London, le 27 septembre 2022 et est décédé le jour suivant. L'enfant présentait de la fièvre, des malaises, des nausées, des maux de tête, des vomissements, des convulsions, de la confusion, de l'hypersalivation, de l'agressivité, de l'hyperactivité. Un échantillon de cerveau post-mortem a confirmé la rage le 7 octobre 2022. 

L'enfant résidait avec sa famille dans une ferme à Mdantsane, et bien que l'enfant ait eu des abrasions sur ses membres supérieurs droits et sur les parois latérales de sa poitrine, aucun incident spécifique de morsure d'animal n'a été rappelé.

Au total, 11 cas de rage humaine ont été confirmés en Afrique du Sud pour l'année 2022 à ce jour. Ces cas sont signalés dans les provinces suivantes : Eastern Cape (n=6), Limpopo (n=3) et KwaZulu-Natal (n=2). En outre, cinq cas probables de rage ont été signalés dans la province du Cap-Oriental.

Source : Outbreak News Today.