Nouveaux cas de fièvre jaune rapportés au Kenya Médecine des voyages

Publié le 5 nov. 2022 à 10h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Selon le ministère de la Santé du Kenya, des cas de fièvre jaune ont été confirmés dans deux comtés : Isiolo et Garissa.

Des cas suspects ont été signalés dans dix autres comtés, Samburu, Meru, Wajir, Nakuru, Mombasa, Nairobi, Tana River, Turkana, Trans-Nzoia et Laikipia.

Un total de 141 cas suspects, dont trois cas confirmés, neuf cas positifs présumés et onze (11) décès ont été signalés (CFR de 7,8%).

Deux nouveaux cas ont été signalés respectivement à Mombasa et Isiolo. La date d'apparition du dernier cas est le 3 octobre.

Source : Outbreak News Today.