Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Vaccination contre la grippe A (H1N1) 2009 : actualisation de l'avis du Haut Conseil de santé publique

Publié le 2 déc. 2009 à 11h25

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

MesVaccins.net.

L'avis du 28 octobre 2009 concernant les recommandations de vaccination contre la grippe pandémique a été actualisé. Daté du 27 novembre 2009, cet avis vient d'être publié sur le site du Haut Conseil de santé publique et peut être consulté dans son intégralité en cliquant ici. Cet avis prend en compte l'autorisation de mise sur le marché accordée récemment au vaccin Panenza®. Les principales nouveautés publiées dans cet avis sont les suivantes :

  • Le nombre de doses et la quantité administrée (dose entière ou demi-dose) doivent être adaptés à l'âge, à l'existence éventuelle de facteurs de risque et au vaccin utilisé. Un tableau synoptique résumé les modalités de la vaccination.
  • L'utilisation préférentielle du vaccin Pandemrix® chez les personnes âgées de 60 ans et plus est recommandée car il s'agit du seul vaccin à avoir, à ce jour, l’indication en dose unique.
  • En cas d'allergie avérée à l'oeuf, le vaccin à virus entier sans adjuvant Celvapan® est recommandé à partir de l'âge de 18 ans selon un schéma à deux doses. Malgré l'absence de données disponibles avant l'âge de 18 ans, ce vaccin pourrait selon l'EMEA (Agence européenne du médicament) être utilisé chez l’enfant allergique à l'oeuf avec le même schéma d'administration.
  • Les personnes présentant des troubles graves de l'hémostase ou chez lesquelles l’injection intramusculaire est difficilement réalisable en raison d'une attente musculaire doivent être vaccinées par voie sous-cutanée avec le vaccin fragmenté sans adjuvant Panenza®.
  • Afin d’éviter une éventuelle recombinaison génétique entre des souches H5N1 et H1N1, les personnels des laboratoires de virologie travaillant sur le virus de la grippe aviaire doivent être vaccinées en priorité.
  • Les vaccins grippaux pandémiques avec adjuvant Focetria® et Pandemrix® peuvent être coadministrés avec un vaccin grippal saisonnier sans adjuvant ; ce n'est pas le cas du vaccin sans adjuvant Panenza®, pour lequel il n'existe pas encore à ce jour de données permettant d'appliquer la même recommandation.

Ces nouvelles recommandations sont prises en compte dans l'algorithme de détermination des recommandations vaccinales contre la grippe pandémique proposé par MesVaccins.net.