Au Royaume-Uni, niveaux records de diagnostics de gonorrhée et de syphilis en 2022

medecinedesvoyages.net

Au Royaume-Uni, les nouvelles données de l'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) publiées le 6 juin 2023 montrent des niveaux records de diagnostics de gonorrhée et de syphilis en 2022 :

  • les diagnostics de gonorrhée sont passés à 82 592 en 2022, soit une augmentation de 50,3 % par rapport à 2021 (54 961) et de 16,1 % par rapport à 2019 (avant la pandémie de COVID-19) ; il s'agit du nombre le plus élevé de diagnostics sur une année depuis le début des enregistrements en 1918.
  • les diagnostics de syphilis infectieuse sont passés à 8 692 en 2022, soit une hausse de 15,2 % par rapport à 2021 (7 543) et de 8,1 % par rapport à 2019 ; il s'agit du nombre annuel le plus élevé depuis 1948 ;
  • les personnes âgées de 15 à 24 ans restent les plus susceptibles de se voir diagnostiquer des infections sexuellement transmissibles (IST).

L'UKHSA rappelle à toutes les personnes ayant des relations sexuelles avec de nouveaux partenaires ou des partenaires occasionnels de porter un préservatif et de se faire dépister régulièrement, quel que soit leur âge ou leur orientation sexuelle.

En 2022, 2 195 909 dépistages de santé sexuelle (tests diagnostiques pour la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis ou le VIH) ont été effectués par les services de santé sexuelle, soit une augmentation de 13,4 % par rapport à 2021 (1 936 455).

Si l'augmentation des diagnostics de gonorrhée et de syphilis serait en partie due à l'augmentation des tests, l'ampleur de l'augmentation des diagnostics suggère fortement qu'il y a davantage de transmission d'IST au sein de la population.

Source : UK Health Security Agency

Pages associées