République démocratique du Congo : situation de sécurité

medecinedesvoyages.net

En République démocratique du Congo (RDC), la situation sécuritaire s'est nettement détériorée et les attaques violentes contre les civils et les sites de déplacés se sont multipliées, en particulier dans l'est de la RDC, mais aussi récemment dans les provinces de Mai Ndombe, Kwilu et Kwango, dans le centre-ouest du pays. Dans la province de Kwango, un couvre-feu a également été décrété de 20 heures à 5 heures du matin en raison de la situation sécuritaire.

D'autres provinces, éloignées de l'est de la RDC, sont également en état de détresse : dans la commune de Maluku, au nord de Kinshasa, après l'aéroport international, Kisangani, dans la province de la Tshopo, des bandes de criminels sévissent et il y a un grave conflit tribal, tandis qu'au Tanganyika, dans le Katanga, des groupes de criminels (Twa) terrorisent la population, qui se déplace en masse. Les déplacements vers l'est du pays sont donc déconseillés et la prudence est de mise dans les provinces précitées.

Suite à la multiplication des épisodes d'enlèvement et de kidnapping dans plusieurs quartiers de Kinshasa, il est conseillé à tous les compatriotes d'éviter au maximum d'utiliser les taxis et les motos-taxis, même pendant la journée, et de toujours signaler leurs déplacements à des personnes de confiance.

Source : Viaggiare Sicuri, Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale.

Pages associées