Escherichia coli O157:H7 aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 13 déc. 2011 à 21h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A la date du 4 décembre 2011, 60 personnes ont été infectées par la souche épidémique d'Echerischia coli O157: H7 ont été dans 10 états des Etats-Unis : Arizona (1), Arkansas (2), Géorgie (1), Illinois (9), Indiana (2), Kansas (3), Kentucky (1), Minnesota (3), Missouri (37) et Nebraska (1). L'enquête épidémiologique réalisée par les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC), en collaboration avec le Ministère de l'agriculture du Missouri et la Food and Drug Administration (FDA) a montré que l'épidémie était en relation avec la consommation de laitue romaine. La plupart des gens infectés ont développé une diarrhée (souvent sanglante) et des crampes abdominales 2 à 8 jours (3 à 4 jours en moyenne) après le repas, mais certains ont fait une forme plus sévère (syndrome hémolytique et urémique ou SHU).

Source : Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, USA.